Bénéficiez du transport Gratuit avec Mondial Relay dés 29€ TTC de commande.

Promotions

A propos

Nos magasins

Nos magasins

Retrouvez ici, les coordonnées des magasins distributeurs partenaires

Flux RSS

Aucun flux RSS ajouté

LA CARPE

CARPE

Classe : Poissons

Ordre : Cypriniformes

Famille : Cyprinidés

Genre et Espéce : Cyprinus Carpio (Linnaeus, 1758)

(Cyprinus carpio)

Description :


La Carpe peut dépasser 1m de long et peser plus de 30 kg (record : 37kg).
Comparée aux autres Cyprinidés la Carpe a une nageoire dorsale relativement longue.
Celle-ci compte de 17 à 22 rayons mous.
Le premier rayon est épais et dentelé, il forme la "scie dorsale".
Le premier rayon de la nageoire anale est également en forme de scie.
La carpe est un poisson fouisseur.
Elle possède 4 barbillons : 2 longs et 2 courts.
La bouche est ronde, munie de lèvres épaisses.
La Carpe est dotée de 5 puissantes dents pharyngiennes.
La forme de la Carpe est variable : certaines sont allongées,
d'autres plutôt rondes et trapues avec parfois même une bosse derrière la tête.
La coloration est aussi très différente d'un spécimen à l'autre.
Le dos est en général brun-vert, les flancs vont du vert-jaune au bronze doré, le ventre est blanc-jaunâtre.
Les nageoires sont brunes ou grises, parfois légèrement rougeâtres.

Il existe différentes variétés de Carpes :

La Carpe Commune

 carpe-commune-1.png
au corps entièrement couvert d'écailles (30 à 40 le long de la ligne latérale).



La Carpe Miroir

 carpe-miroir-1.png


qui n'a que quelques grosses écailles réparties inégalement sur le dos,
les flancs et la base des nageoires.


La Carpe Cuir

 carpe-cuir-1.png
dont le corps est totalement dépourvu d'écailles
hormis parfois une rangée dorsale.

La Carpe Koï

 carpe-koi.jpg
aux couleurs vives qui est élevée au Japon
comme poisson d'ornement pour les bassins de jardins.


Habitat : Elle vit dans les eaux calmes, étangs, rivières ou lacs.
Elle apprécie les eaux ensoleillées à fond sablo-vaseux, riches en herbes aquatiques et obstacles naturels (troncs immergés, rochers…).
La Carpe est présente dans toute la France à l'exception des zones de montagnes.

Origine : La Carpe est originaire d'Asie mineure.
Elle a été introduite en France vraisemblablement par les Romains lors de l'occupation de la Gaule.
Sa pisciculture intensive par les moines au moyen âge a contribué à son extension et à la sélection de variétés destinées à l'alimentation.

Très résistante, la Carpe a été introduite dans de nombreuses régions du globe.

Alimentation : La Carpe est omnivore.
Son menu est constitué de : larves d'insectes, gammares et autres crustacés, vers, escargots, végétaux et parfois même petits poissons.
Les grosses Carpes recherchent activement les écrevisses et les moules d'eau douce, dont elles brisent la coquille à l'aide de leurs puissantes dents
pharyngiennes.

anatomie-carpe.png
Reproduction :

Le frai a lieu de mai à juin, en eau peu profonde, à une température de 18-20°C.
Les œufs adhésifs sont pondus sur les feuilles des végétaux aquatiques.
Une femelle pond environ 100 000 œufs par kg de son poids.
L'éclosion a lieu au bout de 2 à 8 jours. Les alevins restent d'abord fixés et vivent sur les réserves du sac vitellin puis, au bout de quelques jours, ils nagent librement et se nourrissent de zooplancton.

La maturité sexuelle est atteinte vers l'âge de 3 ou 4 ans.

La Carpe s'hybride avec le Carassin (Carassius carassius ) et le poisson rouge (Carassius auratus).

Longévité :

La longévité des Carpes dépasse rarement 20 ans.
Les Carpes centenaires sont une légende qui semble être fondée sur la taille et la robustesse de ces poissons.

Comportement :

Les Carpes sont des poissons méfiants.
Elles vivent en bancs. Les grosses carpes vivent solitaires ou en groupes de quelques individus de taille semblable.
Elles préfèrent les zones calmes, riches en abris.
Les bancs effectuent des parcours précis entre les zones de repos et les zones d'alimentation.
Leurs trajets sont jalonnés de marsouinages et de sauts dont on ignore la fonction (peut-être pour se nettoyer les branchies, lorsque qu'elles aspirent le substrat pour trier les particules alimentaires).
En été, par grosse chaleur, l'activité des Carpes est surtout nocturne.
En hiver, elles passent en vie ralentie et s'enfouissent dans la vase.
Elles ne sortent de leur torpeur que de temps en temps pour s'alimenter un peu.
Cependant, leur métabolisme étant ralenti leur alimentation est très réduite.
MATÉRIEL TYPE


· Canne carbone 12 ou 13 pieds 3,5 lbs en deux brins anneaux SIC.

· Moulinet type débrayable ou non, grosse capacité (300 m de 35/100) à frein puissant et progressif.

· Nylons 30 centièmes (6 à 7 kilos de résistance) vert, marron ou noir suivant le lieu de pêche.

· Épuisette avec un filet profond à large ouverture, pourvue d'un long manche (environ 2 mètres) pour faciliter la capture.

· Hameçons fort de fer à œillet (plus sûr qu'un hameçon à palette pour nouer votre bas de ligne).

· Bas de ligne en tresse spéciale carpe.

· Détecteur de touche 100% étanche, éventuellement pourvu d'un système d'émission vers un récepteur sans fil quand l'abri (biwy) ou le pêcheur est trop loin des cannes.

· Repose cannes (ROD-POD) stable et léger pouvant accueillir jusqu'à quatre cannes.

· Tapis dit de "réception" large et matelassé pour poser vos prises et éviter de blesser le poisson.

· Parapluie 3 mètres ou tente (biwy) 1 ou 2 places à forte armature pour affronter les intempéries.

· Bouillettes de 18 à 24 mm de diamètre parfums fruités et carnés.

· Graines type Imitation de maïs plus vraie que nature.! ou noix tigrées (très riche en sucre).
N B : la longueur d'une canne à carpe se mesure en pied et sa puissance en livre anglaise. Le nombre de livres indique le poids nécessaire pour faire fléchir le scion d'un angle de 90° par rapport au talon (manche). Il est donc l'indice de puissance de la canne.

----------------------------------------------------------------

Le "montage cheveu" : Sans aucun doute le montage moderne par excellence.!
Pour une plus grande discrétion du montage, on place l'appât sur un court brin de fil ou de tresse attaché à l'hameçon et non pas sur l'hameçon directement.

montage-cheveu.jpg

  1. Faire une boucle au bout du brin de nylon ou de tresse.
  2. Passer l'autre extrémité du brin dans l'œillet de l'hameçon.
  3. Faire de 5 à 10 tours dans le sens des aiguilles d'une montre autour de la tige de l'hameçon.
  4. Repasser de nouveau dans l'œillet en faisant attention de ressortir vers l'intérieur de la courbure de l'hameçon. Serrer. La longueur du cheveu dépend de la taille et la quantité d'appât que l'on fixera.

La pêche de la carpe à la bouillette s'effectue au posé, généralement avec plusieurs cannes, et le plus souvent entre copains pêcheurs. C'est une pêche qui demande beaucoup de technique et de patience. Il n'est pas rare de voir des carpistes camper plusieurs jours au bord du plan d'eau, dans l'attente de LA grosse carpe.

La difficulté de cette pêche est d'autant plus augmentée que la plupart des grosses carpes ont déjà été prises plusieurs fois, et sont donc méfiantes. Les carpistes ont en effet pour règle d'or de pratiquer le no-kill et de relâcher les poissons après pesée et photo.

Pêche de la carpe et autres gros poissons
avec des bouillettes comme amorce...

Les bouillettes sont l'amorce numéro un pour la pêche de la carpe, grands barbeaux, poisson-chat et même les grosses brèmes et tanches.

Elles sont l'amorce parfaite à employer si vous voulez battre des records.

amorce-bouillette.gif

Qu'est-ce qu'une Bouillette.?

Les bouillettes (en anglais = boilies ) sont des appâts en forme de billes de différents diamètres utilisés pour la pêche de la carpe ( mais aussi pour tout autre gros poissons tels que les barbeaux, Grosses Brèmes et Tanches ainsi que les poissons-chat ). L'avantage est que la bouillette attire principalement les carpes, alors que les autres appâts, maïs, chènevis, sont beaucoup moins sélectifs et risquent d'attirer gardons et autres poissons non désirés.

Il existe des bouillettes toutes faites dans le commerce, un vaste choix à base carnée, fruitée (oui, il y a des bouillettes à la banane !), crémeuse, épicée ou sucrée.
Le carpiste a un vaste choix de bouillettes selon les goûts des carpes recherchées (et aussi, il faut bien le dire, selon ses propres goûts).
Le problème est que l'on doit beaucoup amorcer pour la pêche de la carpe, et que cela revient vite très cher.
Aussi dans un souci d'économie, on peut réaliser des bouillettes soi-même.
Certains utilisent même des aliments secs pour chien, beaucoup moins chers : les fameuses bouillettes au Frolic.
Il s'agit soit des croquettes telles que vendues dans le commerce, et présentées sur un montage cheveu, soit d'une préparation à base de Frolic moulu.

-------------------------

La meilleure manière de s'assurer que vous alimentez un coup avec quelques bouillettes... utiliser un fil PVA, sac, mesh et fils solubles de chez MFT® comme sur les photos ci-dessous.   Le fil PVA se dissout dans l'eau, laissant les bouillettes libres juste à côté de votre hameçon.


Bouillette-1.gif      bouillette-3.gif

Filetez simplement quelques bouillettes, faites les glisser sur une aiguille à brocher et ensuite sur le fil PVA ... Fixer le montage sur votre hameçon et pêchez.!
Le fil PVA  va vite disparaitre dans l'eau, laissant un amorçage de bouillettes très proche de votre hameçon.!

Une astuce qui vous ferra prendre encore plus de poissons... Parfait !

Une nouvelle Race de pêcheurs de l'extrême.


En effet, cette rubrique n'est pas seulement destinée aux Carpistes tels qu'on les connait depuis bien des années...
mais aux nouveaux Carpistes au coup.!

Une nouvelle façon de pêcher la Carpe qui nous vient tout droit de l'Angleterre.

Les Anglais avaient déjà inventé les techniques de pêches au moulinet... les voici qui recommencent.!

Cette fois, c'est bel et bien de pêche au coup dont il s'agit.! ... " Ils sont Fous ces Anglois.!"

peche_amorce_pellet.gif

Un montage à essayer.!!!! pour multiplier vos prises... ça marche.!

peche_montage_pellet.gif